Publié le 25 Juin 2016

L'enquête : en Europe, l'agriculture biologique, qui affiche une croissance de 10 % par an, est désormais accessible à toutes les bourses. Si les consommateurs la plébiscitent, les agriculteurs y trouvent aussi leur compte, aussi bien en termes de santé que de revenus. Pour certains, l'agriculture biologique inaugure même la fondation d'une nouvelle société, plus responsable, plus locale, moins dépendante des lobbies de la chimie et de la finance. Vox pop a visité une ferme normande qui expérimente la permaculture et a enquêté en Allemagne, où les petits producteurs disparaissent face à l'offensive des géants de l'agroalimentaire. Ces derniers s'emparent des terres pour y installer des exploitations gigantesques susceptibles de remplir les étals de leurs supermarchés.

L'interview : Jacques Caplat, agronome, ethnologue et géographe.

Le Vox report : comment les habitants de Lesbos, île grecque confrontée à l'afflux de réfugiés, ont été proposés au prix Nobel de la paix en 2016.

Voir les commentaires

Rédigé par Mammgoz

Publié dans #Le Saviez-Vous

Repost0

Publié le 12 Juin 2016

100% bio et local c’est possible dans ma commune !

Dans le cadre de l’opération "Zéro Phyto, 100% bio" , la commune de Mouans Sarthoux s’est lancé le défi de proposer du 100% bio et local dans ses trois restaurants scolaires qui préparent 1000 repas par jours !

Gilles Pérole, adjoint au Maire de Mouans-Sartoux et président de l'association : Un plus bio, nous explique que le passage aux repas 100% bio n’a pas engendré de coût supplémentaire. Pour ce faire, l’équipe a réussi à diminuer de 80% les déchets alimentaires en passant de 147 grammes de déchets par assiette en 2010 à 30 grammes par assiette en 2016 ! Cette diminution de 80% des déchets a engendré 0,20€ d’économie qui ont permis de compenser le prix des denrées un peu plus élevé en bio.

Pour améliorer l’approvisionnement en produits bio et locaux, la commune a créé sa propre régie agricole de 4 hectares ! Ce qui permet de produire des légumes frais et de saisons au plus proche des trois cuisines ! Gilles Pérole justifie la raison de la création de cet espace en plein cœur de l’agglomération « Soit les agriculteurs de la région ne faisaient pas de bio, soit ils en faisaient mais n’étaient pas en mesure de répondre à nos besoins ».

Aujourd’hui Mouans-Sartoux produit 1000 repas par jour ce qui représente à peu près 140 000 repas par an uniquement en bio ! Comme quoi tout est question de choix…

Une vidéo exemplaire :

https://www.youtube.com/watch?v=Yfy4xgSCI30http://

Voir les commentaires

Rédigé par Mammgoz

Publié dans #Le Saviez-Vous

Repost0