L’AMAPIEN est-il fou ?

Publié le 25 Janvier 2011

Qu’est-ce qui fait que les amapiens à acheter plus cher des légumes qu'ils n’aiment ou ne veulent pas toujours ? Sont-ils donc fêlés ?! Vu de l’extérieur, on pourrait le penser !

Eh oui, se coltiner volontairement des heures d’épluchage de légumes, se creuser la cervelle pour imaginer des recettes pas trop routinières, s’en aller braver le froid pour aller à la permanence, participer à des réunions au lieu de rester bien au chaud chez soi, ça a de quoi en refroidir plus d’un !!!

Pourtant…. Les AMAP se développent, et la nôtre maintient son nombre d’adhérents…. Il se pourrait donc que l’AMAP représente quelque chose  dans nos vies. Mais quoi ? Quelles étaient nos motivations au début, quelles sont-elles maintenant, et lesquelles résisteront au temps ?

Est-ce un acte que nous faisons pour nous-mêmes ? Sommes-nous contents de faire une « bonne action » ? Fuyons-nous la corvée des supermarchés ? Cherchons-nous une alimentation plus saine ? Voulons-nous vivre plus simplement ?

Est-ce un acte que nous faisons pour d’autres, pour Josette notamment ? Voulons-nous donner des moyens à l’agriculture et l’économie locale pour subsister ?

Est-ce un acte que nous faisons pour notre société ? En achetant à un « petit commerçant », refusons-nous de donner « tous nos sous » aux plus gros ? Cherchons-nous à proposer un autre type de relations commerciales et humaines que le modèle dominant ? Souhaitons-nous que ces relations plus équitables prennent le pas sur  le modèle agricole et commercial dominant ?

Ceux qui se sont désengagés de l’AMAP nous questionnent aussi. Pourquoi abandonnent-ils ce projet ? Y avaient-ils trouvé leur place ? Avaient-ils saisi d’avance le sens de leur engagement ? Etait-ce trop contraignant pour eux ? Ont-ils été effrayés ou fâchés par le rôle politique que l’AMAP les invitait à jouer ? Peut-être existe-t-il autant d’amapiens que de motivations à l’être. Au plaisir de creuser avec vous la réflexion et partager nos regards, pour bien comprendre le feu qui nous anime et ce que nous sommes prêts à faire et à accepter pour l’alimenter…

   

Rédigé par Camille

Publié dans #La Vie Associative

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article